La chronique du LEG

Chronique du LEG Semaine 17 – Couronne de lauriers !

Cette semaine s’est terminée par une grande joie, pas que les chiffres soient notre seule raison d’exister et de continuer, loin de là, mais qu’ils participent à la reconnaissance du travail accompli et ça, ça fait plaisir 🙂 !

Qui serait triste de voir la communauté qu’il essaye de créer s’agrandir de jours en jours ?

C’est un moteur pour continuer à faucher dans les thématiques de l’entrepreneuriat et du droit, et vous apportez une information de qualité.

Défricher les difficultés pour vous faciliter la vie et ainsi participer à ce grand élan de création d’entreprises que notre pays connaît, malgré les freins et les embûches semés sur la route de chaque entrepreneur !

Et finalement, vous vous demandez sûrement bien pourquoi je parle de chiffres depuis le début de cette chronique, eh bien voilà pourquoi !

Tadaaaaaaaam :

29:04 Abonnés Twitter

500 followers, c’est bien, ça fait plaisir, alors on va continuer ! On va devenir cette belle communauté d’entrepreneurs dynamiques, jeunes, engagés et qui avons envie de faire avancer les choses.

Et d’ailleurs, si on faisait pareil sur Facebook ?

On va sur la page Facebook LEG : un pied dans mon entreprise, on like 👍🏻 et ensuite on invite ses amis à aimer la page !

Bilan : on expose les scores !

Plus on sera nombreux, plus on réfléchira à s’améliorer pour aller toujours plus loin, plus on parlera d’entrepreneuriat et plus on pèsera dans ce bel écosystème !

Sinon, on pourrait même parler des vrais chiffres – pas que les autres n’en soient pas, mais d’une importance – ceux qui s’accumulent pour former le chiffre d’affaires. Ils font sourire ou angoissent les chefs d’entreprise et leur permettent dans tous les cas de se remettre en question et d’avancer !

Selon les jours, les semaines et les mois, ils boostent les équipes ou les plongent dans une certaine morosité. On ne travaille bien sûr pas que pour eux mais ils permettent de savoir comment se situer, sur quoi plancher.

La remise en question, c’est ce trait de caractère (ou cette qualité que l’on a beaucoup beaucoup travaillé pour avancer) qui font les grands visionnaires et les grands chefs d’entreprise.

La route est longue, le chemin est infini de possibilités, le tout est de ne pas s’endormir sur ses lauriers mais plutôt de coiffer sa couronne !

Bref, cette semaine on pourrait dire qu’elle se termine comme ça pour nous :

Couronne de lauriers

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils