. Pourquoi 77% des auto-entreprises n’existent plus après 5 ans d’existence ?
Presse et Actualités

Pourquoi 77% des auto-entreprises n’existent plus après 5 ans d’existence ?

Une étude de l’Insee sortie le 19 septembre que sur 360 000 micro-entreprises lancées en 2010, seulement 77% sont restées pérennes. Sur 100 auto-entrepreneurs immatriculés au premier semestre 2010, 38 n’ont jamais été actifs puis on été radiés. Et Sur les 62 qui ont commencé une activité, seulement 23 sont toujours actifs.

Abandon pur ou création d’une nouvelle forme de société ?

La Micro-Entreprise sert-elle de tremplin à une véritable activité pérenne où permet-elle juste d’arrondir ses fins de mois ? L’insee ne le révèle pas mais on sait en revanche que le taux de survie diminue lorsque l’activité créée est tout de suite considérée comme secondaire. (34% contre 41%).

A titre de comparaison les statuts d’entreprise standard SAS, SARL, SA, EURL et SASU, 60% sont toujours en activité, y compris les entreprises individuelles (50%).

Le CA annuel moyen d’un micro entrepreneur ne dépasse pas 10 200€

Le fort taux d’abandon du statut de la micro-entreprise peut s’expliquer par le faible revenu généré. En effet pour les auto-entrepreneurs immatriculés en 2010 et toujours actifs en 2015, le chiffre d’affaires déclaré moyen en 2014 était de 10 200€. S’il s’agit d’une activité principale le CA s’élève à 12 800€ tandis que pour les activités secondaires dites de complément le chiffre moyen est de 7 770€. Dans 56% des cas, il est inférieur à 5000€.

Le secteur des services à la personne plus pérenne

L’Insee constate que le secteur d’activité influence beaucoup la proportion de micro-entreprises encore actives 5 ans après leur immatriculation. Par exemple les services d’aide à la personne, le taux de survie grimpe à 46% pour la santé et l’action sociale et à 35% dans l’enseignement. A l’inverse ils ne sont que 19% à exercer encore cinq ans après dans le commerce. La notion de l’âge est également importante dans la durée de vie de l’auto-entreprise : seuls 16% des auto-entrepreneurs âgés de moins de 30 ans lors de l’immatriculation en 2010 sont encore actifs sous ce régime 5 ans plus tard, tandis que 21% des 30-39 ans et 28% des 40-49 ans puis 31% des 50 ans et plus sont toujours actifs.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils