. Comment lancer son business sans argent ni expérience ?
Conseils d'experts

Comment lancer son business sans argent ni expérience ?

En 2016, 554 000 entreprises ont été créées en France, selon l’Insee. La plupart des entrepreneurs commencent les entreprises plus par nécessité que par opportunité.

En 2017, est-il encore possible de saisir les opportunités qui s’offrent à nous pour oser lancer sa boite ?

Grâce à la technologie moderne, il est possible de passer de l’idée au business dans un court laps de temps. « Mais la plupart ne commencent jamais parce que cela engendre un risque à prendre.

De l’importance des tendances d’un marché

Une autre raison pour laquelle les startups échouent, c’est parce que le fondateur ignore les tendances de son marché. Notamment les TPE qui ont souvent du mal à prendre le virage digital et générer du business grâce à leur site internet et aux réseaux sociaux.

Pivotez autour de ce que les clients veulent

En suivant les histoires des produits et marques qui réussissent ou échouent, les entrepreneurs peuvent apprendre beaucoup de Apple et Kodak. L’iPhone a continuellement évolué à partir des demandes des utilisateurs et continue de dominer le marché des smartphones.

À l’inverse, bien que Kodak ait été la marque de photographie la plus élevée depuis plus d’un siècle, ils ont ignoré les alertes précoces et n’ont pas pivoté assez rapidement pour le monde numérique. En 2012, la société a fait faillite.

Quand il s’agit de développer votre entreprise, ne vous amusez pas avec votre idée. L’idée vous aide à démarrer, mais il faut être toujours capable de changer. Améliorez votre idée grâce à des expériences et des tests. Sinon, vous échouerez.

Optimisez vos prix

La plupart des entreprises qui échouent ont mal gérer leur structure de prix.

«Dans le livre« Prix intelligent », deux professeurs de Wharton ont analysé toutes les choses que vous pouvez faire afin obtenir des répercussions positives pour votre entreprise. L’optimisation du prix est primordiale : la plupart des prix des entreprises sont trop bas ou élevés.

Si vous étudiez l’économie, c’est l’étude de la gestion de ressources limitées. Sauf si vous êtes un cheikh saoudien, la plupart des gens n’ont qu’un montant limité pour leurs investissements.

Ainsi, mettez l’accent sur l’essai de différents prix pour assurer la demande de votre offre. Si les gens ne paient pas un centime, fermez l’entreprise ou faites un pivot massif. Mais si le produit se vend bien, ou vous pouvez facturer un prix spécial sur des produits similaires sur le marché, vous êtes prêts à franchir un cap à plus grande échelle.

Se développer à plus grande échelle

À plus grande échelle, le coach en entreprenariat Thaï Lopez dit que vous avez besoin de deux choses: le marketing sans virus et la publicité payante. Mais la base reste un bon produit ou service qui fonctionne et qui se vend.

Le milliardaire Charlie Munger a déclaré: » Vous ne pouvez pas polir une merde. Certaines personnes essaient de faire de la publicité pour une idée merdique. Cela ne marche pas. »

Mais vous pouvez polir une bonne idée. Si votre idée est bonne, utilisez une certaine controverse, de l’humour et une dimension dramatique dans votre marketing pour générer de la notoriété à propos de votre marque. Par exemple le Slip Français a surfé sur la tendance du made In France pour lancer ses produits et faire le buzz.

Une fois que vous avez un produit réussi qui est viral, investir dans un renforcement payant. La plupart des gens essaient de stimuler trop tôt, ce qui constitue une erreur coûteuse. Vous essayez de stimuler quelque chose dont les gens ne sont pas encore au courant.

Utilisez un formateur

Tous les artistes de classe mondiale utilisent des formateurs, des entraîneurs et des mentors. On peut appliquer le même principe à son business. Indépendamment de l’entreprise que vous lancez, un mentor répond aux choses que vous ne trouvez pas en ligne. Ils réduiront votre courbe d’apprentissage par années. Leur expérience personnelle permet de gagner un temps fou dans le lancement d’un projet. Il y a trois options lors de la formation : en personne (le meilleur), en ligne ou les livres (les plus faciles), ou aucun (éviter de se confronter à ses propres faiblesses). Si vous souhaitez lancer votre entreprise, Le Légaliste offre des guides et des ressources gratuites pour bien cadrer son projet.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils