. Vous préférez entreprendre seul ou à plusieurs ?
Conseils d'experts

Vous préférez entreprendre seul ou à plusieurs ?

Cruel dilemme : pour lancer une entreprise, vaut-il mieux se lancer seul ou avec des associés ?

Il faut bien l’avouer : ce type de décision est l’un des plus importants pour l’avenir de votre entreprise. Cela va acter la façon dont elle sera lancée, gérée puis développée.

 Pour prendre la décision la plus juste sortez la boule de crystale

Le dilemme peut se résoudre en misant sur vos priorités : pour vous le plus important est-ce : avoir le pouvoir ou profiter des forces, des compétences, des finances de vos associés ? L’idée est de faire des suppositions sur la façon dont va évoluer votre projet selon la décision que vous prendrez. Cette mise en perspective vous aidera à prendre la bonne décision. Vous pouvez par exemple décider dans les statuts que vous serez le seul manager et que les autres associés n’auront qu’une part d’investisseur dans le projet. Si vous êtes seul à 100% vous serez le seul maître à bord mais aurez moins de capital que si vous vous associez. Il faut donc analyser votre marché pour voir à quel point la concurrence est féroce et à quel point vous êtes capable de faire le poids si vous êtes seul notamment selon l’apport en capital que vous aurez en restant solo.

Trouver des associés pour profiter de leur compétence… mais aussi de leur capital

Si vous avez lancé votre projet en solitaire les premières années et que votre projet marche mais qu’il stagne, vous pouvez vous associer pour revendre vos parts et profiter de sources de revenus supplémentaires pour investir dans les leviers qui vous permettront de retrouver de la croissance et pourquoi pas mieux vendre votre entreprise. Le risque : que les investisseurs vous mettent trop la pression si les résultats obtenus ne les satisfont pas. La situation peut se tendre et peut amener à la dissolution puis la liquidation de la société. Bien prendre le temps de rédiger ses statuts d’entreprise, notamment les clauses et les pactes d’actionnaires est primordiale pour garder le contrôle sur un conseil d’administration. Se faire aider d’un avocat en droit des sociétés peut s’avérer judicieux.

Fonder une équipe aux compétences diverses

L’idéal au delà de l’entente est de constituer une équipe de dirigeants aux compétences diverses et aux champs d’activité bien définies : un ingénieur, un développeur web, un commercial, un financier, un responsable marketing, si les postes sont bien définis en amont cela peut faire des étincelles.

Côté choix juridique de la société, si vous souhaitez vous lancer seul, optez pour l’EURL ou la SASU. la première forme est idéal pour une entreprise que vous lancerez à votre rythme, avec une partie administrative simplifiée. vous pouvez opter pour l’impôt sur le revenir et serez imposés sur les bénéfices. La SASU est plutôt faite pour les levées fonds et entrées de capital dans l’entreprise. Le président peut -être assimilé comme salarié il peut choisir son mode d’imposition et n’aura pour le moment pas de charges sociales sur les dividendes.

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils