. Annonces légales : les 7 erreurs à éviter
Formalités

Annonces légales : les 7 erreurs à éviter

Publier une annonce légale fait partie de la vie des entrepreneurs : création de société, modifications des statuts pour un déménagement ou des cessations comme les liquidations ou les dissolutions, les cas ne manquent pas lorsqu’il s’agit de faire paraître une publicité légale dans un journal habilité. Quelles sont les erreurs les plus souvent commises par les entrepreneurs  ?

1 – La coquille dans l’adresse du siège social

Ecrire Pl. au lieu de place pour une adresse par exemple peut vous amener à voir votre annonce légale refusée par le greffe. Attention donc à bien spécifier l’adresse du siège social en entier.

2  – Demander un devis

Plus besoin de demander un devis pour connaître le prix d’une annonce légale, celui-ci s’affiche en ligne automatiquement dès que tous les champs de l’annonce légale sont indiqués.

3 – Faire paraître une annonce légale lorsque l’on est auto-entrepreneur

Le statut de la Micro-Entreprise ne nécessite à ce jour pas de parution d’annonce légale.

4 – Faire tout ce que la CCI dit de faire

Attention ce n’est pas la chambre de commerce qui a droit de regard sur votre annonce légale mais uniquement le greffe du tribunal de Commerce où se trouve le siège social de votre entreprise. Si vous avez un doute quand aux mentions à faire paraître dans un texte de votre annonce légale, c’est toujours le greffe qu’il faut appeler car c’est lui qui aura le dernier mot sur la validation de votre annonce.

5 – Faire paraître l’annonce légale de dissolution et l’annonce légale de liquidation dans deux journaux différents

En effet soyez vigilant lorsque vous devez faire paraître ces deux annonces légales, il convient de les insérer dans le même journal d’annonce légale. Appelez votre prestataire pour bien lui indiquer cela sinon vous allez devoir repayer une annonce légale de liquidation pour rien.

6 – Penser qu’il est obligatoire de recopier tous les statuts dans le texte d’une annonce légale

Nul besoin d’en écrire des tartines pour valider votre annonce légale. Il suffit de synthétiser votre objet social et de préciser votre activité sans toutefois avoir besoin de recopier tout ce qu’il y a écrit dans vos statuts. Cela vous permettra en plus de faire de vraies économies sur le prix de votre annonce légale.

7 – Faire paraître une annonce légale de transformation quand vous changez de gérant ou de président

En effet passer de SAS à SASU ou de SARL à EURL ne nécessite pas de faire paraître une annonce légale de transformation de société mais seulement une parution légale de changement de gérance.

Et vous quelles sont les types d’erreurs les plus souvent commises lors de votre parution d’annonce légale ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils