. L’intérêt d’une étude quantitative du marché - LEG un pied dans mon entreprise -
Conseils d'experts

L’intérêt d’une étude quantitative du marché

Tout entrepreneur voulant créer une société se doit de procéder à une étude de marché s’il souhaite s’assurer de la bonne marche du projet. Étape essentielle dans la conception d’entreprise, ce concept se divise généralement en deux parties : l’analyse qualitative et quantitative. Cette dernière constitue la phase finale du système. Ce qui fait d’elle un élément important de tout le processus.

Aperçu sur les objectifs de l’analyse quantitative d’une étude de marché

L’étude quantitative du marché se révèle capitale pour tout porteur de projet voulant réussir la création d’une entreprise. Grâce à cette démarche, on peut en effet définir toutes les étapes à suivre pour mener à bien une affaire quelconque. Elle a pour principal objectif de permettre une validation de l’attrait commercial de l’offre de produits et de services auprès de la cible. Elle s’accompagne en général d’une analyse concurrentielle. Ceci dans le but de se démarquer des challengers et de suggérer les meilleures activités à la clientèle. À ce stade, on prouve que la proposition répond bien aux attentes des cessionnaires. Pour ce faire, on effectue une étude consommateur en tentant de les approcher au maximum pour leur recommander des articles et des prestations. Ceci tout en mesurant leurs réactions et leurs comportements, sans oublier d’évaluer leurs habitudes d’achat. Après synthèse et examen de toutes les informations récoltées, on peut adopter la bonne stratégie et établir un meilleur business plan.

Comment réaliser une telle étude ?

Avant de se lancer dans le vif du sujet, on s’adonne au préalable certaines préparations. On se doit avant tout de choisir le type d’engagement à récolter. Il en est de même pour la méthode à employer. On peut, par exemple, opter pour la collecte dans la rue. Le téléphone et l’internet se révèlent aussi des moyens intéressants pour ce faire.

On définit la façon de présenter l’offre. Les entrepreneurs auront le choix entre les flyers, les questionnaires, les démonstrations, les mini sites web et pourquoi pas une page Facebook. On détermine après le nombre de personnes à interroger. On prend également une mesure du succès ou de l’échec de l’opération.

Une fois ces paramètres décidés, il ne restera plus qu’à descendre sur le terrain, procéder à la pratique et en évaluer les résultats. Pour se faciliter la tâche, on peut recourir à l’aide des professionnels expérimentés dans le domaine.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils