. Les jeunes ont soif de liberté entreprenariale - LEG un pied dans mon entreprise -
Presse et Actualités

Les jeunes ont soif de liberté entreprenariale

Les jeunes croient de moins en moins au CDI, mais ils sont de plus en plus nombreux à souhaiter se lancer à l’aventure de l’entreprise en créant leur propre affaire, selon une étude menée par OpiinionWay pour l’Union des auto-entrepreneurs, à l’occasion du 24ème Salon des entrepreneurs de Paris.

Des désirs d’indépendance liés au marché de travail

Six jeunes sur dix ont envie de se mettre à leur compte, soit en reprenant une entreprise, soit en montant leur propre affaire. La Proportion, selon Opionway, progresse par rapport à 2016. Ce tel engouement il y a des raisons positives : désir d’autonomie, de liberté dans le choix des méthodes de travail, choix des missions et épanouissement personnel.  Par ailleurs pour les jeunes : Le CDI est aussi de plus en plus difficile à décrocher : ils sont 81% à le penser et même 23% à estimer qu’il est très difficile à atteindre.Les jeunes reproche au salaria classique de la grande entreprise sa monotonie, sa mono-activité et le fait de travailler pour un projet qui n’est pas le leur, de ne pas choisir leur mission et le système hiérarchique.

Des jeunes qui réclament plus de droit

81% des jeunes réclament une indemnisation des indépendants en cas de perte de leur activité. Ils souhaitent que les créateurs d’entreprise touchent le chômage en cas de perte d’activité. Selon François Hurel, président de l’union des entrepreneurs , les jeunes exigent des réformes pour « sortir de la discrimination entre les salariés et les travailleurs indépendants ». Il veulent aussi des réformes qui portent sur l’éducation.  Une très large majorité (79%) des jeunes gens interrogés estiment que l’école les prépare mal à se lancer dans l’entreprenariat ou à son propre compte.

Sondage réalisé auprès d’un échantillon de 1006 jeunes de 18 à 29 ans, représentatif de la population française âgée de 18 à 29 ans, selon la méthode des quotas, interrogés par Internet, sur système CAWI, entre le 2 et le 5 janvier 2017. Etude OpinionWay pour l’Union des auto-entrepreneurs dans le cadre de son observatoire co-édité avec la Fondation Le Roch-Les-Mousquetaires à l’occasion du Salon des entrepreneurs de Paris 2017

 

One Comment

  1. Bonjour, effectivement je pense qu’aujourd’hui les jeunes commencent à avoir envie d’autre chose. La promesse du CDI en fait encore rêver la plupart, mais ce CDI devient difficile à décrocher. Et souvent, même lorsqu’on l’obtient, il ne tient plus ses promesses. Il n’est plus synonyme de stabilité, de sécurité, de travail intéressant ni même d’évolution.

    Pour ma part, j’ai décidé de mettre un pied dans l’entrepreneuriat pour voir si ca correspondrait mieux à mes attentes. Et effectivement, cela me paraît plus en adéquation avec mes objectifs de vie.

    Malheureusement, entre le système éducatif qui n’est pas du tout orienté vers l’entrepreneuriat et les idées reçues qu’on en a, encore trop peu de monde a le courage de se lancer. J’ai justement écrit un article sur les fausses idées qu’on a concernant le fait de devenir entrepreneur:
    http://entreprendresareussite.com/idees-recues-devenir-entrepreneur/

    C’est bien qu’on blog comme le vôtre existe. Il pourra peut-être rassurer tous ces jeunes qui sont tentés par l’expérience, et leur donner le force de se lancer. 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils