. Quels sont les meilleurs secteurs pour entreprendre en 2017 ? - LEG un pied dans mon entreprise -
Internet ce Booster

Quels sont les meilleurs secteurs pour entreprendre en 2017 ?

Confucius disait « choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie ».

Selon l’INSEE, en 2016, le nombre de créations d’entreprises a augmenté de 6% par rapport à 2015 avec 554 000 entreprises créées en France. Cette hausse de l’entrepreneuriat  est constaté sur la totalité des régions de France excepté à Mayotte, en Guyane et en Centre Val de Loire.

Les créations d’entreprises individuelles classiques et celles de sociétés ont augmenté de plus de 10% alors que le nombre de micro-entrepreneurs a connu une légère baisse de 0,3%.

Nombreux sont ceux qui aujourd’hui ont des velléités de création d’entreprise, l’envie de faire de leur passion leur métier et de pouvoir gérer son temps.

Mais il faut être réaliste et avant d’entreprendre un petit coup d’oeil sur les secteurs d’activité porteurs en 2017, ne ferait de mal à personne !

Quels sont les secteurs qui ont connu le plus de succès en 2016  ?

Certes, il est important d’entreprendre dans un secteur que l’on aime et que l’on connaît, en revanche il est également vivement conseillé de créer son entreprise dans un secteur qui n’est pas en crise et où des opportunités de business sont encore possibles.

Ainsi, si en 2016 il y a eu une hausse de la création d’entreprises dans la plupart des secteurs d’activité, deux secteurs sont à la tête du peloton :

– les transports

– l’entreposage

Le secteur des transports

Très en vogue ces dernières années, le secteur des transports a connu un gros succès en terme de création de sociétés grâce notamment au développement des entreprises de voitures de transport avec chauffeur (VTC) depuis l’application de la loi Thévenoud sur les taxis et VTC. Le secteur des transports représente ainsi 13 400 créations en 2016 et dans cette activité 53% des créations sont des sociétés.

Les trois quart des entrepreneurs dans le domaine des transports sont installés en Ile de France.

Le secteur de l’entreposage

Les créations d’entreprises dans l’entreposage progressent fortement depuis quelques années. La progression de l’entreprenariat dans ce domaine est lié au succès grandissant des autres activités de poste et de courrier, ce qui inclus la livraison à domicile. Au sein de cette activité 90% des créations se font sous le statut de micro-entrepreneur.

Le secteur des activités spécialisées, scientifiques et techniques

Le secteur des « activités spécialisées, scientifiques et techniques » a également vu augmenter de façon importante le nombre de création d’entreprises. Concernant ce secteur, cela s’explique par l’essor impressionnant que connaissent les activités de conseils pour les affaires et autres conseils de gestion.

Quels sont les autres secteurs susceptibles d’avoir la côte en 2017  ?

Le secteur du 4ème âge

La population française vieillit et les personnes âgées sont les clients de demain. Ce sont elles qui détiennent le plus gros pouvoir d’achat. La création de services personnalisés, de technologies pour l’autonomie, domestiques et objets connectés orientés vers eux sont autant d’activités très porteuses.

Le secteur des objets connectés

La plupart des objets de la vie courante mais également des instruments dans le secteur de la santé ou de l’énergie sont désormais connectés. Ces innovations permettant de recueillir et transmettre des données en temps réel, contrôler à distance un appareil… si vous êtes un peu geek et capable de faire une application c’est un domaine dans lequel les chances de réussir sont très importantes.

Le secteur de l’économie sociale et solidaire

Il y a, notamment de nos jours, un réel engouement pour le développement durable, le do it yourself etc. Face à la grande distribution, à la mondialisation, le constat est que les gens sont de plus en plus nombreux à souhaiter des circuits courts en faisant par exemple travailler le commerce de proximité, en se faisant livrer des paniers de fruits, légumes et viandes des producteurs du coin…De même, le covoiturage, la location de biens entre particuliers (voitures, appartements, services de proximité…) sont autant de services qui plaisent. Ces nouveaux modes de consommations sont en plein essor, c’est ce que certains appelleraient le retour « au vrai ».

Le secteur de l’économie numérique

Le commerce en ligne représente actuellement 8% du commerce de détail hors alimentaire et ce chiffre est en contante augmentation, selon le fédération du secteur : la FEVAD.

Le consommateur peut désormais commander un bien ou un service d’où il se trouve, simplement grâce à un ordinateur et il adore cela.

Les domaines les plus porteurs de ce secteur sont l’e-tourisme, le high-tech, les vêtements etc.

Le secteur de l’e-réputation et des réseaux sociaux

Ces dernières années les modes de communication ont beaucoup évolué. La publicité d’une entreprise est aujourd’hui la tâche du community manager qui est le garant de l’e-reputation et la visibilité sur les réseaux sociaux de son entreprise. Les photos, vidéos, commentaires sur Facebook, twitter, les blogs, nos recherches internet sont autant de données qui, une fois, publiées ou effectuées sont des informations qui nous échappent. C’est pourquoi, autant pour les entreprises que les particuliers, les activités liées à la protection de l’e-réputation et de la protection de la vie privée sur internet et les réseaux sociaux, ont de beaux jours devant elles.

– le bio

– les services à l’enfance (crèches privées, baby-sitting…)

– la sécurité privée

– la réalité augmentée

– les conciergeries SMS

– Etc.

Les secteurs à fuir

Certains secteurs comme l’hôtellerie, la restauration, l’information et la communication pour ne citer qu’eux, sont à éviter pour entreprendre à moins bien sur d’avoir l’idée du siècle pour innover dans ces domaines.

Un dernier conseil :

En 2016, la majorité des sociétés créées sont des sociétés par actions simplifiées (SAS) et plus précisément des sociétés par actions simplifiées à associé unique ou unipersonnelles (SASU).

Cette catégorie juridique est très avantageuse pour les entrepreneurs par le grand champ d’action qu’elle leur offre.

Et maintenant en route pour une nouvelle année pleine de nouvelles entreprises et de belles idées !

Prenez votre envol !

M7V3TEG93E

Tags: , , , , , ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils