. Quel est le rôle du business developer dans une startup ? - LEG un pied dans mon entreprise -
Paroles d'entrepreneurs

Quel est le rôle du business developer dans une startup ?

Dans le digital, le business developer maîtrise les techniques des produits qu’il vend, qu’il s’agisse d’adserving/e-publicité (SEM, SEO, affiliation…), d’e-mailing (routage, délivrabilité, paramétrage…), ou de site web/mobile (conception/expérience utilisateur, langages HTML/Flash…), et assure une veille sur les évolutions de son marché.

Ses missions

Le business developer délimite sa zone de prospection (grands comptes, middle market, TPE…) et élabore l’argumentaire de vente en lien avec le marketing produit. Chargé de la veille concurrentielle et technologique, il repère les contacts générateurs de leads et analyse le besoin client. Il négocie les conditions contractuelles et optimise le CA généré pour l’entreprise avant de passer le dossier aux équipes de la production. Garant des objectifs de CA, il gère le suivi commercial du client (points d’avancement, facturation…) et détecte les opportunités dans une optique de fertilisation. Fin négociateur, il aime les chiffres et gagner de nouveaux clients. Il a aussi un excellent relationnel et sait convaincre pour mettre en valeur l’entreprise et ses produits. Rémunéré 50/60 k€, pour un junior, 60/80 k€, pour un profil confirmé, et 80 k€ et plus, pour un senior, il est diplômé d’une école de commerce (commerce ou e-marketing) ou titulaire d’une licence 3 à master 2 spécialisation commerciale. Le business developer peut devenir directeur commercial, key account manager ou responsable des partenariats.

Le business developer analyse son marché :
•    Il définit son terrain de prospection (Grands comptes, middle market, TPE…)
•    Il élabore et s’approprie l’argumentaire commercial en lien avec le marketing produit
•    Il Assure une veille concurrentielle et technologique

Il Chasse et adore la prospection commerciale :
•    Il Identifie les contacts générateurs de leads et étudie le besoin client
•    Il assure les présentations (démonstration sur site, à distance…)
•    Il Négocie et définit les conditions contractuelles dans l’optic d’optimiser les conditions de marges (CA généré) pour l’entreprise
•    Il Transmets les dossiers aux équipes projets en charge de la production.

Reporting et upselling :
•    Le business developer garantit l’atteinte des objectifs de CA fixés au degré de satisfaction client voulu
•    Il Assure le suivi commercial du client (points d’avancement, facturation …)
•    Il Identifie les opportunités d’escalades de comptes dans une optique de fertilisation

Ses compétences

Le business developer doit maitriser ou avoir une très bonne connaissance des technologies qu’il commercialise et effectuer une veille active sur les évolutions de son marché.

Il se démarque par son talent de négociateur, une appétence pour les chiffres et l’acquisition de nouveaux clients. Au niveau relationnel, le business developer doit être tenace et resistant : la prospection implique de nombreuses réponses négatives qui ne doivent pas altérer sa motivation. Son contact doit être facile, sa communication claire et marquée par une importante force de conviction pour valoriser et défendre les atouts de l’entreprise et de ses produits.

Son évolution de carrière

Le Business Developer peut évoluer vers des postes de Directeur commercial, Key account manager ou Responsable des partenariats.

Sa rémunération

50 / 60 K€ au global pour les profils juniors (jusqu’à 2 ans d’expérience),

60 / 80 k€ au global pour les profils plus confirmés (entre 3 et 6 ans d’expérience).

80 K€ au global et plus (profils au-delà de 6 ans)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils