. Viens, on parle community management ! What ? - LEG un pied dans mon entreprise -
Internet ce Booster

Viens, on parle community management ! What ?

Le community management c’est cette fonction qui occupe de plus en plus de monde dans les entreprises.

Les nouvelles technologies, accessibles à tous ont permis notamment la montée en puissance des réseaux sociaux et des plateformes communautaires devenus des incontournables de la stratégie marketing des entreprises. Ces dernières se sont mises au digital plus ou moins rapidement mais il semble aujourd’hui que tout le monde s’accorde pour dire que ce secteur est l’avenir de la communication et de la relation client.

La stratégie digitale doit être pensée au sein de la stratégie marketing globale de l’entreprise.

Le community manager

Le community management est le travail d’un community manager. C’est lui qui a en charge le community management de la marque, de l’association, de l’entreprise pour laquelle il travaille.

Le travail du community manager 

Il gère la présence de son entreprise sur les réseaux sociaux et les plateformes communautaires. La frontière entre réseau social et plateforme communautaire s’estompe de plus en plus car les plateformes communautaires mettent en place des dispositifs permettant aux utilisateurs d’échanger ce qui les rapproche du réseau social.

S’il fallait donner une définition d’une plateforme communautaire ce pourrait être une plateforme permettant de rassembler des personnes aux intérêts similaires comme Myspace pour les amateurs de musique, Copains d’avant … etc.

De son côté, le community manager sera en priorité présent sur Facebook, Twitter, Instagram, Google +, Linkedin. Il est donc très présent sur les réseaux sociaux car il interfère avec les personnes qui suivent ses publications.

Par son travail sur ces réseaux il fait de la communication :

– la réputation

– la promotion

– l’engagement

– la relation client sont ses chevaux de bataille.

Son rôle ne se limite cependant pas à ça. Il est aussi en charge de la publication de contenus sur le site de son entreprise et pourquoi pas sur un ou des blogs d’entreprise.

Le community manager est donc au centre de la stratégie digitale de son entreprise et est lien très étroit avec le pôle communication de son entreprise.

La recette d’un bon community management en 5 points

– Choisir sur quel réseau social son entreprise doit être présente

Gérer les réseaux sociaux prend du temps et il n’est pas utile d’être présent sur chacun d’entre eux. Chaque réseau social est différent et ne dispose pas des mêmes fonctionnalités ni du même public.

Il est important de faire un travail en amont pour trouver les réseaux dont la présence est incontournable pour le type de produit ou de service distribué par son entité.

Par exemple, notre entreprise permet la publication des annonces légales d’entreprise en ligne n’aurait aucun intérêt à être sur Instagram. Par contre une marque de mode ne pourrait s’en passer, et pourrait diffuser des photos de ses shooting.

– Trouver sa cible

Pour s’adresser correctement aux gens ou aux entreprises qui sont de potentiels prospects, il faut les connaître. Avant de les connaître, il faut même les choisir, en définissant sa cible.

Si vous souhaitez approcher des jeunes vous ne publierez pas le même contenu que si vous avez pour objectif d’approcher des experts-compatbles.

– Définir une stratégie de publication adaptée à chaque réseau social

En fonction de la cible définie, le ton des posts va donc être adapté. De plus, Twitter avec ses 140 caractères par post se prête plus à l’humour, à l’esprit incisif tandis que Facebook est plus fréquenté et plus lu, il faut donc des publications plus consensuelles, suscpetibles d’être « likées » par un maximum de personnes. Si ces dernières partagent la publication, c’est le top !

Sur Instagram l’heure est plutôt à la retouche de photos accompagnées de # – hashtags – percutant.

Avec Linkedin, le partage d’un contenu de haute qualité fera la différence.

– Publier régulièrement

Le but n’est pas d’inonder ses followers mais d’être présent de temps à autres. Publier puis disparaître pendant deux semaines serait mal vu. Il faut là encore définir une stratégie pour trouver un juste milieu qui colle avec l’esprit de l’entreprise, l’association, la marque mais aussi ses actualités.

– Ne jamais se reposer sur ses lauriers

Une majorité d’entre nous est ultra connectée et cela va croissant ! Chaque jour des milliers de messages nous arrivent.

Le casse-tête du community manager est de sortir du lot.Si cela n’est pas tous les jours le cas, à lui d’être ambitieux, de tester ce qui marche ou ce qui ne marche pas, de réfléchir pour redéfinir sa stratégie pour avoir toujours plus d’impact.

Les codes du community management évoluent avec les possibilités offertes par la technologie, à vous de suivre les tendances, de faire votre marché et de devenir le community manager qui fera décoller votre entreprise !

Un peu comme lui :

community manager superman

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils