Presse et Actualités

BREVE : Secrétariat d’Etat à l’apprentissage, retombée entrepreneuriale ?

Hier soir, jeudi 11 février, François Hollande a lu les noms des ministres nommés ou reconduits à leur fonction lors d’un remaniement annoncé de longue date.

L’occasion pour le chef de l’Etat de nommer Clotilde Valter secrétaire d’Etat chargée de la formation professionnelle et de l’apprentissage et d’annoncer par là-même le retour de ce secrétariat d’Etat au sein du gouvernement.

Clotilde Valter était secrétaire d’Etat chargée de la Réforme de l’Etat et de la Simplification dans le précédent gouvernement qui n’existe plus depuis hier.

En lien avec la ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Myriam El Khomri, Clotilde Valter aura donc la charge de promouvoir cette filière incontournable dans un contexte de chômage important.

La nouvelle secrétaire d’Etat va axer son travail sur deux objectifs primordiaux énoncés par la ministre du travail Myriam El Khomri :

– Promouvoir le Compte Personnel de Formation (CPF)

– Former un million de personnes à la recherche d’un emploi dans les 12 mois.

Capture d’écran 2016-02-12 à 17.02.38

Le CPF remplace le DIF (Droit Individuel à la Formation) depuis le 1er janvier 2015. 3 millions de personnes en bénéficient pour l’instant, et l’objectif est que ce nombre ne cesse d’augmenter.

En ce qui concerne la formation d’un million de chômeurs dans les 1 an, une première réunion réunissant présidents des régions et partenaires sociaux est prévue pour le 29 février prochain.

Clotilde Valter se donne en plus pour mission d’améliorer l’information des citoyens et entreprises sur ces dispositifs.

Des orientations qui apparaissent comme salutaires pour l’avenir de l’économie française mais aussi l’entrepreneuriat qui pourrait être dopé par l’augmentation des personnes en formation !

Place à l’action !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils