. Le microcrédit ça compte pas pour des radis ! - LEG un pied dans mon entreprise -
Formalités / Presse et Actualités

Le microcrédit ça compte pas pour des radis !

Le microcrédit est à l’honneur cette semaine grâce à la  » Semaine du microcrédit » de l’ADIE. Eclairages sur cette association et sur son action en faveur du microcrédit.

Qu’est ce que l’ADIE ?

L’ADIE OU Association pour le Droit à l’Initiative Economique est une association qui vient en aide aux personnes qui n’ont pas accès au crédit bancaire.
Le microcrédit est une aide précieuse pour les jeunes mais aussi pour les moins jeunes qui ont pu connaître des périodes professionnelles difficiles tels que le chômage ou le licenciement, et qui souhaitent en sortir en se lançant dans l’aventure entrepreneuriale.

Elle leur permet par un système de microcrédit de créer leur entreprise et donc leur emploi.

Cette association reconnue d’utilité publique a été fondée en 1989 par Maria Novak. Le principe du microcrédit a donc été adapté à la France.

Les missions de l’ADIE

L’ADIE axe son aide autour de 3 missions principales:

– Le financement des micro-entrepreneurs qui n’ont pas accès au crédit bancaire, et plus particulièrement les chômeurs et les allocataires des minima sociaux, à travers le microcrédit,
– L’accompagnement des micro-entrepreneurs avant, pendant et après la création de leur entreprise pour assurer la pérennité de leur activité,
– La contribution à l’amélioration de l’environnement institutionnel du microcrédit et de la création d’entreprise.

Une quinzaine d’année après sa création, ce sont 131 712 microcrédits que l’ADIE a accordés pour un total de 93 967 entreprises créées. Cela a permis a près de 84% des microentrepreneurs de se réinsérer professionnellement.

Qu’est ce que le microcrédit ?

Le microcrédit est loin d’être une invention de ces dernières décennies. Au contraire, ce principe trouverait son origine en Asie il y a plusieurs millénaires.
C’est Muhammad Yunus, économiste au Bangladesh, qui a « popularisé » le microcrédit en créant « la banque des pauvres » – la Grameen Bank – dans son pays dans les années 70. Les succès de ce système ont démontré qu’avec de petites sommes on peut considérablement améliorer la vie des plus pauvres.

Muhammad Yunus a été désigné Prix Nobel de la paix en 2006.

Aujourd’hui utilisé dans un très grand nombre de pays peu développé, le microcrédit aide des millions de personnes à vivre plus décemment.

La semaine de l’ADIE

Les sections locales de l’association organisent des événements ! Regardez si vous pouvez aller à leur rencontre en vous rendant sur les blogs et sites des régions.

De plus, des des webconférences sont accessibles directement sur le site.

Et pour suivre le fil de la semaine sur Twitter : rendez-vous sur #entrepreneurs #microcrédit

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils