. Quand les jeunes se lancent dans l'aventure entreprenariale
Paroles d'entrepreneurs

Quand les jeunes se lancent dans l’aventure entreprenariale

Cette année, 125 000 français de moins de 25 ans ont franchi le pas de la création d’entreprise. La moyenne d’âge pour entreprendre se situe toujours entre 36 et 39 ans au moment de la création et elle concerne encore deux fois plus d’hommes que de femmes.

Si les facteurs clefs de réussite restent la formation et l’expérience, certains freins persistent : peur de l’échec et complexité des formalités de création. Pourtant, avoir l’audace et la force de se lancer en acceptant un possible échec, permet petit à petit de faire ses armes et de trouver l’équilibre.

Entreprendre suite à un constat que l’on fait

Pour Heloïse Pierre, 23 ans, lancer « Declic et des Trucs » s’est fait à partir d’un constat : les cours de maths qu’elle donnait, n’intéressaient pas les enfants. En créant des kits éducatifs permettants de comprendre les mathématiques à travers des actions concrètes comme cuisiner ou bricoler.


La tendance de l’entreprenariat social

Selon Julie et Cédric, créateurs de Zéphyr, un kit énergétique vert 100% autonome capable de redistribuer de l’énergie. Une quête de sens autant qu’un but lucratif. Selon eux, l’accès à la création d’entreprise est plus facile qu’il y a quelques années. Tout type de profil peut se lancer notamment dans l’entreprenariat social et solidaire.

ZEPHYR-vue-nuages


L’économie collaborative flatte l’esprit rebelle 

Selon une belle étude Sociovision, qui constate qu’en plus de limiter les effets de la crise et de faire des économies, l’économie collaborative permet aux « petits consommateurs » de se rencontrer et d’échanger sans passer par les puissants. Profiter de la mouvance « sans intermédiaire permet à de nombreux jeunes startupeurs de proposer des idées nouvelles.

metierExpert dans la compréhension et l’anticipation des changements de la société, Sociovision conseille ses clients dans la conduite stratégique de leur changement.


Les tendances de création des startups

Ainsi lors des Demo Days du Camping,  et la présentation de 500 startups, ce qui ressort de la direction prise par l’ensemble concerne en premier lieu les start-up dédiées à la sécurité, les objets connectés, et de solutions saaS (logiciel en tant que service).

demo daysFrançois-Xavier Leduc présente Tripndrive, système de location de voitures des particuliers dans les aéroports. © Le Camping


Trouver sa stratégie de niche

Même lorsqu’un secteur est bouché, il est possible pour un jeune de proposer sa vision et de s’immiscer en ciblant des marchés plus restreints ou des segments inexploités comme la livraison de nourriture pour les cadres en 10 minutes chrono,  ou de se concentrer sur un produit spécifique plutôt qu’une gamme.

Tags: ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils