. Entrepreneur, quel lieu de travail choisir pour quel coût?
Conseils d'experts

Entrepreneur, quel lieu de travail choisir pour quel coût?

Au commencement d’une aventure entrepreneuriale se pose toujours à très court terme la nécessité de concilier contrôle des coûts et qualité du lieu de travail. Quelques questions sont à se poser avant de prendre une décision forte de conséquences.

Où vais-je être le mieux installé pour lancer mon activité ?

Lorsqu’on travaille chez soit, la productivité peut se retrouver altérée par les dérangements et tracas du quotidien.

Il devient également difficile de recevoir de la clientèle ou d’organiser des réunions.

Dans le cas d’un projet à plusieurs associés, la question du domicile peut vite devenir un souci pour le travail en équipe.

Comment gérer au mieux le contrôle de mes coûts ?

Pour le dirigeant d’entreprise, la question du coût du travail va également se poser : en effet travailler de son domicile n’exempte pas de la taxe professionnelle nouvellement appelée Cotisation foncière des entreprises.

Le choix du lieu de travail peut donc avoir de vraies conséquences sur le budget d’un entrepreneur. Le calcul de la CFE devient alors un paramètre à prendre en compte dans les frais de gestions.

Comment calculer ma taxe CFE ?

Son calcul est le suivant :

 Base de l’imposition x taux de CFE applicable

La base de l’imposition est calculée selon les tranches suivantes :

calcul base CFE

Comment faire pour réduire les charges de mon entreprise ?

La domiciliation commerciale est une solution permettant de limiter les charges incompressibles : les coûts fixes se transforment en coûts variables, l’entrepreneur est exonéré d’un bail commercial et des charges d’un local.

Opter pour une adresse de domiciliation commerciale à Paris permet donc de réaliser de véritables économies sur la taxe CFE. Généralement, le gain fiscal est supérieur au coût d’une domiciliation.

A noter qu’il peut également réaliser des économies sur les services bureautiques et en secrétariat.

De plus la domiciliation commerciale permet de ne pas passer d’annonce légale de transfert de siège si l’entrepreneur effectue un changement d’adresse de son domicile.

C’est donc un compromis intelligent entre contrôle des coûts et conditions de travail améliorées.

Ce qu’il faut savoir :

Les créations de sociétés bénéficient d’exonération de CFE lors de la première année civile d’activité.

Attention : l’exonération prévue pour les auto-entrepreneurs sur les 3 premières années civiles d’activité est supprimée depuis le 1er janvier 2014.

Pour de plus amples renseignements sur la domiciliation commerciale et les économies possibles, rendez-vous sur http://www.domiciliations.fr/

Tags: , , ,

One Comment

  1. Bonjour,

    La domiciliation commerciale est en effet une solution qui peut s’avérer très pratique pour les entrepreneurs, à plusieurs niveaux. Dans certains centres d’affaires, les clients peuvent également bénéficier de tarifs préférentiels pour la location de bureaux, la permanence téléphonique, etc. ce qui permet de réduire encore plus les coûts.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils