. Quel est le profil du créateur d'entreprise en Ile-de-France ?
Presse et Actualités

Quel est le profil du créateur d’entreprise en Ile-de-France ?

D’après nos sources sûres (CROCIS et l’ INSEE), nous avons déterminé une typologie de profils des créateurs d’entreprises franciliennes.

 

A quoi ressemble le nouveau créateur d’entreprise ?

Qu’a-t-il de nouveau dans la besace ?

S’il est certain que le régime de l’auto-entrepreneur a pesé dans les chiffres (le nombre d’entreprises a doublé entre 2009 et 2013, le nombre de créations d’entreprises dites classiques a lui stagné de 2000 à 2008. (environ 64 000 créations d’entreprises/an).


Il a vieilli

En comparant deux enquêtes, l’une de 2006 l’autre de 2010, l’étude nous montre un vieillissement du créateur d’entreprise. 50% ont 40 ans ou plus contre 44% en 2006.

Il est davantage diplômé

Non contents d’être plus agés, ils sont également plus nombreux à créer leur entreprise après 5 ans d’études. Cela tient au fait que les plus jeunes et les moins diplômés restent attachés au statut de l’auto-entrepreneur. A noter que seuls 17% des moins de 30 ans sont des créateurs d’entreprises classiques, contre 28% d’auto-entrepreneurs de moins de 30 ans.

Il a l’expérience du créateur

Autre élément distinctif de l’évolution du créateur d’entreprises classique, son expérience au sein des entreprises. Par rapport à 2006, ils sont plus nombreux à avoir déjà crée une entreprise :  31% en 2010 contre 26% en 2006.

Le créateur d’entreprise souhaite avant tout assurer son propre emploi

56% des créateurs d’entreprise classiques franciliens souhaitent en effet préserver une situation d’emploi en 2010.

Les difficultés premières à la création évoquées concernent les formalités administratives (39%).

Quelles sont les activités du francilien ?

Principalement le commerce, les activités de services aux entreprises, les activités spécialisées, scientifiques et techniques, et la constructions, constituant environ 60% des entreprises crées.

Quelques chiffres-clefs à propos du créateur francilien.

  • La vente en ligne concerne seulement une entreprise sur 10 en Ile-de-France.
  • Les femmes créent un Tiers des entreprises en Ile-de-France.
  • Les difficultés premières à la création évoquées concernent les formalités administratives (39%).

 

A bientôt !

Tags: , , , ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils