Conseils d'experts

Passez d’entrepreneur usé à dirigeant sexy en 3 leçons

La rentrée : phase de remise en cause

Lorsque l’on est dirigeant d’entreprise, il est nécessaire voire important de savoir garder le contrôle surtout lors de la période cruciale dite de la rentrée.

Le mois de septembre, c’est le mois du business.

En effet la folie reprend et il n’est pas toujours aisé de garder la tête froide. Vous n’avez d’autre choix que celui d’être en pleine forme sinon, cela ne justifie pas vos 2 semaines d’absence que certains qualifient encore de vacances.

Dès les premiers jours de boulot, c’est l’angoisse des embouteillages surtout à Paris. Les villes de provinces jouissent en effet d’une population moins dense au km2. Notamment les villes moyennes comme Tours, Rouen, Limoges ou encore Mulhouse, Martigues et Metz. Opter pour ces villes fait gagner du temps lors des trajets maison – travail.

En tant que parisien pressé, vous auriez pu prendre votre scooter mais il convient de déposer les enfants à l’école avant de filer au bureau. La voiture s’impose.  Problème, tout le monde est énervé et klaxonne. Ne fulminez pas. Profitez donc de ce temps de solitude pour fixer les objectifs qui mèneront votre boîte au succès coûte que coûte.

Le contexte post-crise doit inciter à tenir une feuille de route empreinte de renouveau. L’innovation technologique doit être au coeur de vos démarches. Le secteur est en pleine mutation, il convient donc de tenir un discours auprès des collaborateurs qui fasse sens. Un discours créant du liant entre passé et avenir, sans pour autant omettre le présent.

Il va en effet  falloir rallier toute l’équipe à la cause de l’entrepreneur que vous êtes et au dirigeant que vous rêvez de devenir. Aurez-vous les épaules assez larges ? Pas sûr. Néanmoins, cet article vous prend par la main et vous permets de rester « successfull » en 3 conseils qui ne manquerons pas de réaffirmer votre leadership.

1 – N’oubliez pas que vous êtes un prescripteur de la gagne

Loin de pouvoir prétendre au tapis rouge de Cannes, vous pouvez néanmoins vous servir de quelques axiomes vous permettant d’assoir votre légitimité et de renforcer votre charisme.

C’est ainsi. Votre équipe attend de vous un vrai standing physique et intellectuel. Encline au mimétisme, elle aura à cœur de vous prouver sa valeur et sa pro-réactivité.

Notez bien que certains éléments chercherons toujours à se faire mieux voir que d’autre pour gagner votre affect. N’hésitez pas à en tirer le maximum de profit.

2 – Mettez en avant vos compétences, ne niez pas vos qualités.

Vous incarnez la vision de votre entreprise. Votre allure et votre apparence doivent être irréprochable non seulement auprès de vos clients, mais aussi à l’interne. Aucune faute de goût ne vous sera pardonnée. Le 21ème siècle est à cheval sur le prêt-à-porter.

Optez également pour un vocabulaire haut de gamme, afin de marquer la différence sociale avec l’ensemble de vos subordonnés.  Leur implication sera à 100% s’ils sentent que vous améliorez leur niveau de vie culturel. Aussi ne vous y trompez pas : le dépassement de soit vaut également pour le dépassement de l’autre.

3 – Jouez d’une image à la fois jeune et cool, paternaliste et rassurante.

Continuez d’adopter une attitude pressée et sur tous les fronts. Le marché impose sa cadence, vos collaborateurs doivent renforcer leur efficacité. Les pays émergents ne font pas de cadeaux. Faire prendre conscience aux salariés de l’urgence de la situation permet de les maintenir productifs et motivés.

Adaptez votre pédagogie selon l’évolution de la transmission des données : n’hésitez pas à faire part de vos exigences via l’envoi régulier de mails formels reçus à toute heure sur smartphone.


Être décisif à chaque instant

Avec ces axes clefs et pertinents, nul doute que vous serez désormais armé pour faire face aux multiples menaces du quotidien.

N’oubliez pas non plus de renforcer votre réseau de dirigeants en pratiquant une activité sportive régulière et onéreuse : Golf, sport auto, saut d’obstacle à cheval ou semi onéreuse tel le tennis ou le squash.

Il est prouvé par a + b  qu’être plus performant au travail passe d’abord par être plus performant dans la vie de tous les jours. Votre rentrée peut donc se passer sous les meilleurs auspices à condition de ne tolérer aucun relâchement.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils