Conseils d'experts

Jungle des journaux habilités : comment s’y retrouver ?

Le contexte :

Constitution de société, cessation de société, changement de gérance, transfert de siège social, dissolution ou liquidation… publier dans un journal habilité à publier est une démarche juridique obligatoire durant toutes ces étapes de la vie d’une société. Sites d’annonces légales en lignes à bas, coûts, journaux officiels de publication, type d’annonce à passer, difficile de s’y retrouver. Armé de sa machette, Le Légaliste vous aide à y voir plus claire dans cette jungle opaque et mystérieuse des journaux habilités.

Pourtant, passer une annonce légale peut-être effectué rapidement par les entrepreneurs afin de se rendre au greffe. Ils ont besoin de leur attestation de parution, nécessaire pour l’enregistrement de la société au Registre du Commerce et des Sociétés. En effet, le journal vous remet avant la publication de votre annonce, une attestation de parution à présenter au greffe. Encore faut-il faire les bons choix.

Votre annonce légale doit être publiée dans un journal habilité à publier dans le département du siège social de votre entreprise. Il existe environ 600 journaux habilités en France. La publicité légale est retranscrite via différents types de presse :

  • presse quotidienne régionale
  • presse quotidienne nationale
  • presse hebdomadaire régionale

Pour quel journal opter ?

Votre annonce doit être publiée dans un journal du département de votre siège social. c’est obligatoire. Vous avez donc le choix entre différents journaux au sein d’un même département habilités par l’Etat à la publication d’annonces légales.
Des sites d’annonces légales comme lelegaliste.fr listent les journaux habilités en fonction du département de la société.

Le Ministère de la Culture et de la Communication fixe annuellement le prix à la ligne des annonces légales. Le tarif à la ligne varie selon les départements de 3,95 à 5,48 €.

Le coût de la ligne est donc le même pour tous les journaux d’un même département.

 Pourquoi de telles différences de prix ?
Chaque rédacteur de chaque journal est libre de la rédaction de l’annonce. De fortes disparités de prix apparaissent alors, cela est dû aux mots et lignes rajoutés ou non.
 Un marché chamboulé
De nouveaux sites d’annonces en ligne cassent les prix de ces annonces. On constate alors des différences de 30, 40 voir 50% de prix entre des journaux habilités à publier et des sites d’annonces en ligne.
 Comment comparer ?
Les nouvelles plateformes d’annonces légales proposent désormais des services de pré-visualisation des annonces. Comparer la différence de prix peut effectivement aider les entrepreneurs dans leur gestion des coûts.
A vous de jouer pour trouver le coût le plus bas de votre annonce légale !
A bientôt !

Vous êtes entrepreneur et souhaitez publier votre annonce légale :

nouveau-bouton

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils