. Mais qui es-tu le gérant ?
La chronique du LEG

Mais qui es-tu le gérant ?

Tu es quelqu’un de franc. Alors tu te  dis :  pourquoi-pas la franchise ? Mais pour réussir dans ce domaine tu es conscient des diverses facettes du métier qu’il convient de prendre en compte :

Gérant libre ou salarié, personne physique ou morale, gérant majoritaire ou minoritaire …

Ces dichotomies te demandent souplesse d’esprit et maîtrise fiscale pour comprendre comment exploiter au mieux ton fond de commerce. Ton statut dépend du nombre de parts que tu détiens, il te faut donc être conscient des enjeux qui t’incombent avant de te lancer dans l’aventure.

C’est un fait, tu es fier d’être manager. D’ailleurs c’est la traduction anglaise de gérant. Tu trouves en effet ce métier formidable :

  • Tu peux devenir gérant sans apport financier
  • Le lien de subordination, c’est principalement avec tes salariés qu’il aura lieu.
  • Tu peux d’ailleurs choisir ton équipe, ça tombe bien tu connais les meilleurs dans ton entourage.
  • Tu crois au service client, c’est normal car tu as le sens du commerce.
  • Ta rémunération peut vite devenir attractive, ce qui n’enlève rien à l’attrait du projet.

Mais tu es conscient des responsabilités qui vont peser sur tes épaules :

  • Il est possible que tu payes les dettes sociales de ton patrimoine personnel si jamais ton affaire n’est pas rentable.
  • Tu dois tenir une comptabilité des plus rigoureuses et présenter des comptes fidèles à ton exercice. Pas de blagues avec la compta.
  • Tu as étudié la législation en vigueur sous toutes ses coutures, car un changement de loi ou un salarié mal intentionné peut te faire risquer gros.
  • Tu es gérant, et non propriétaire : prend garde à l’abus de pouvoir.

Mais la gérance va bien se passer tu le sais 🙂

A bientôt !

 

Vous êtes entrepreneur et souhaitez publier votre annonce légale :

nouveau-bouton

 

Tags:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils