Formalités

6 étapes clefs pour faire décoller votre entreprise

Découvrez le B.A.BA de la création d’entreprise pour devenir le ou la big boss que tout le monde respecte !

Mais pour l’instant, vous subissez Stéphane à la machine à café. Il vous vante les mérites de sa cigarette électronique et pense que c’est une excuse pour vous enfumer. Au bord de la rupture d’anévrisme, vous vous concentrez sur le bruit de la machine, pressé que la touillette arrive. Mais Steph’ a payé votre expresso. Vous allez donc devoir faire sans-blanc d’écouter son week-end à Cabourg. Cette dernière goutte de kawa est celle de trop. Mais c’est surtout celle qui a déclenché votre soif d’émancipation.

Et oui c’est décidé !! Vous allez créer votre entreprise et devenir votre propre patron ! Plus jamais personne ne vous forcera à quoi que ce soit ! (En fait si, mais au moins, pas vos collègues).

Ce choix d’indépendance a un coût et vous le savez. Le parcours pour y arriver sera semé d’embûches. Vous allez en baver. Mais ces petits conseils vont vous aider dans votre désir d’indépendance qui désormais compte plus que tout.

 La finalité de votre projet est sa pérennité. Pour cela, la phase de préparation est essentielle, comme l’entrainement d’un sportif de haut niveau. Le travail fourni en amont va déterminer le lancement de votre entreprise : vous allez faire du marketing avec des études de marché, de la finance avec des business plans, du droit pour le choix de la structure à adopter, de la fiscalité et de la comptabilité pour connaître vos nouveaux régimes sociaux. Tel un pilote dans un avion, vous allez gérer simultanément ce nombre important de données pour assurer le décollage de votre société. C’est le moment de faire chauffer les réacteurs !

ETAPE 1 : l’idée de génie

C’est comme l’opinion. Tout le monde en a une. Mais la concrétisation de cette idée par la création d’une entreprise est ensuite une question de force mentale : êtes-vous assez motivé pour tenir jusqu’au bout ? L’idée est formidable mais capricieuse, elle réclamera de votre part un investissement total. L’idée peut surgir de n’importe-où : de votre expérience professionnelle et votre savoir-faire ou de circonstances vous permettant de vous lancer à ce moment-là. Votre esprit critique vous aidera à déceler les failles du système. Les témoignages des professionnels du secteur dans lequel vous vous lancez vous aiderons. Leurs conseils ne seront jamais de trop, à vous de faire le tri et de poser des objectifs opérationnels concrets dès le début. Enfin restez prudents quant à votre idée, car elle peut vous faire dévier et vous rendre fou.

ETAPE 2 : le choix de la forme de société

Choisissez ensuite le type de création d’entreprise : si vous souhaitez démarrer votre nouvelle entité sous la forme d’une société, vous serez confrontés au choix de la structure à créer. Le choix de la forme de société a des impacts sur les régimes fiscaux et sociaux des revenus tirés de votre futur « business ». Choisissez bien la vôtre :

– La SARL :  société à responsabilité limitée : structure simple au sein de laquelle la responsabilité des associés est limitée au montant de leurs apports.

– L’ EURL : entreprise  unipersonnel à responsabilité limitée. C’est un SARL avec un seul associé et régime fiscal différent. Les bénéfices imposés sur l’impôt sur le revenu au nom de l’associé.

– La SA : société anonyme, réservée à des projets de certaine ampleur, constituée d’au moins 7 actionnaires réunissant au moins 37 000 euros.

– La SAS : société par actions simplifiée. Aucun montant minimal n’est exigé et offre l’avantage d’une certaine souplesse. De nombreuses SA sont repassées en SAS (voir les 10 avantages de la création de SAS).

ETAPE 3 : le dossier prévisionnel : êtes-vous viable économiquement ?

Votre dossier prévisionnel doit vous permettre de mesurer la faisabilité économique de votre projet, et de le présenter à vos investisseurs. Ce business plan doit faire apparaître :

– la présentation générale de votre projet
– la présentation du créateur
– le schéma juridique retenu
– le plan de financement initial
– le détail du chiffre d’affaires prévisionnel sur 3 ans
– le détail des charges prévisionnelles sur 3 ans
– le compte de résultat (3 ans)
– le plan de financement pluriannuel

Plus vous soignez votre dossier prévisionnel, plus vous mettez en confiance votre banquier et ses supérieurs qui décident de l’octroi de ce crédit dont vous avez tant besoin. C’est celui qui va vous aider à acheter votre propre machine à café d’entreprise.

ETAPE 4 : L’étude de marché

Préalable indispensable pour devenir un winner, l’étude de marché a pour objectif de cerner avec précision le secteur économique dans lequel vous vous insérer et la place que vous allez occuper dans le système. Celui-ci dépendra de vos clients, de vos produits et de vos concurrents. Développez alors les éléments de votre mix marketing. Cette étude doit faire preuve de bon sens et vous permettre de concrétiser vos perspectives de chiffre d’affaire. Quels sont vos clients potentiels ? Quels types de produits ou de services seront vendus ? Quelle est la part de marché à conquérir ? Quelle sera votre politique tarifaire, en tenant compte des conditions d’exploitation, le besoin de rentabilité du projet et les conditions économiques du marché ? Vous devez être capables de répondre à tout cela (on vous avait prévenu ce n’est pas coton).

Bien connaître vos clients vous permettra de mieux vendre :

– Quel est votre coeur de cible ? Plus la définition de la population cible sera affinée plus votre étude de marché sera pertinente.

Exemple : vous désirez créer un centre de relaxation pour kangourous. On pourra alors cibler les kangourous de 20-30 ans, demeurant en Australie, se situant dans tel quartier, avec tel tranche de revenus (kangourous cadres supérieurs par exemple), et si oui ou non le kangourou pratique une activité physique régulière.

ETAPE 5 : les formalités : dernière étape avant le décollage

– Rédaction des statuts : si vous choisissez d’exercer votre nouvelle activité sous la forme d’une société, vous devez en établir les statuts. Ceux-ci définissent les règles de fonctionnement de votre société et les relations entre associés. Un Expert-comptable peut vous accompagner dans ces démarches (voir Les Experts Comptables sont vos amis).

– Immatriculation de l’entreprise : vous devez vous présenter au greffe du tribunal de commerce compétent du lieu où siège votre entreprise. Des plateformes de soutien aux entrepreneurs tel que lelegaliste.fr permettent de gagner du temps et de l’argent. L’ensemble des démarches administratives ayant été effectuées, l’entreprise reçoit son extrait K-bis, comparable à une carte d’identité prouvant son existence.

ETAPE 6 : continuer d’y croire jusqu’au bout de la nuit

– Les partenaires tels que les banques, investisseurs, fournisseurs, clients vont toujours vous casser et vous remettre en cause au début. C’est normal c’est très français d’être méfiant. Vous n’avez pas encore fait vos preuves et devez convaincre tous ce petit monde que vous êtes le meilleur.Mais après-tout comment peuvent-ils se permettre d’en douter ?

– Néanmoins ne vous enflammez pas dans votre prévisionnel : restez prudent dans son élaboration cela vous permettra de mettre un peu de coté en cas de coup dur.

– Ne mettez pas votre maison en caution personnelle, il existe des solutions alternatives (voir Les 50 boosters de l’entreprenariat).

Enfin, sachez que la réussite d’un projet se joue en général dans les premiers mois. Dès la création une course contre-la-montre démarre avec comme objectif ultime : atteindre son seuil de rentabilité. En quelques mois vous devez bâtir une offre, démarcher des clients, générer du chiffre d’affaires et de la rentabilité. Inutile donc de préciser que tout votre temps et votre énergie seront dévoués à votre projet.

En résumé votre enthousiasme et votre pugnacité seront les réacteurs de votre avion. N’hésitez pas à vous entourer de bons copilotes comme les experts comptables et faites vous accompagner par des spécialistes. Le vrai chef d’entreprise sait s’entourer et agréger autour de lui les meilleures compétences!

A bientôt !

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils