. Interview d'entrepreneurs #1 : Cave à vin La Fine Goule
Presse et Actualités

Interview d’entrepreneurs #1 : Cave à vin La Fine Goule à Breuillet ( 17 )

Entrepreneurs vous n’êtes pas seuls ! Si ça paraît évident, on a rapidement tendance à l’oublier, or, s’inspirer du parcours d’autres entrepreneurs peut vous aider, vous motiver ou tout simplement vous convaincre de vous lancer. On interviewe ici Sébastien Roca, gérant et créateur d’une cave à vin à Breuillet, devenue l’adresse des fins gourmets de Royan à Bordeaux !

 Interview d'entrepreneurs

Quelle entreprise avez vous créée ?

J’ai créé une cave à vin et à fromage : la Fine Goule, située à Breuillet en Charente-Maritime. J’ai également mis en place un site internet d’e-commerce: www.vignoblesdexcellence.com

Comment vous est venue l’idée de créer cette cave à vin ? 

Amateur de bon vin, je souhaitais faire partager ma passion en créant l’une des plus belles références en matière de vin. Le vin accompagnant très bien le fromage, j’ai décidé d’associer les deux. 

Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ? 

Ma volonté de rendre accessible et de faire goûter au plus grand nombre des très bons vins servis sur des tables ** et *** Michelin.

Ensuite, ma collaboration avec des professionnels réellement motivés et reconnus dans leur domaine de compétences :

    • Gérard Basset, meilleur sommelier du monde 2010
    • et Marie Quatrehomme, Meilleur Ouvrier de France Fromages 2000

Qu’est-ce qui, selon vous, vous permet de dire que vous avez réussi les premières années de vie de votre entreprise ? 

Mes résultats, l’avis des clients, la réaction de mes partenaires et la pénétration du marché. J’ai réalisé un très bon démarrage sur l’année 1 que j’ai consolidé sur l’année 2. Les retours de mes clients et partenaires sont très positifs : les clients sont étonnés de la qualité des vins pour un prix si accessible, alors que j’ai de plus en plus de vignerons partenaires. Pour la pénétration du marché, ma cave est devenue la référence jusqu’à Bordeaux.

Internet joue un rôle de plus en plus important dans la communication, l’utilisez vous pour faire connaître votre entreprise et vos produits ? Si oui, comment ?

Effectivement, j’utilise Internet puisque j’ai un site d’e-commerce depuis 2011. Il est actuellement pris en main par une agence de référencement car sur ce point c’était un échec. J’ai rencontré il y a peu de temps deux bussiness angels qui souhaitent m’aider à refonder ce site pour en faire un site de référence en France. Ce projet, en cours, verra le jour en 2014.

Entrepreneurs

On parle souvent des premières années comme les années à surmonter, vous qui les avez dépassé, avez-vous l’impression que le plus difficile est derrière vous ?

Mon entreprise est encore assez jeune puisque ma cave a 16 mois et mon site web 29 mois. Compte tenu du contexte économique général je suis plutôt satisfait du démarrage. Néanmoins, je pense qu’il faut être vigilant au long cours, rien n’étant jamais acquis, il faut être un gestionnaire prudent.

Enfin, quels conseils donneriez-vous à un futur entrepreneur ?

Avant toute chose : persévérer et ne surtout pas s’arrêter au premier obstacle venu, notamment administratif.

  • Etudier son emplacement si vous créez une boutique, et plus généralement sa concurrence;
  • Avoir de l’argent de côté pour sa trésorerie et le fonds de roulement. C’est capital en cas de démarrage délicat, et c’est apprécié des banques ! Explorer les aides financières possibles, si vous pouvez en disposer autant en profiter;
  • Enfin, des stages de création d’entreprise existent,  j’en ai effectué un, et ça s’est avéré très utile, je le conseille donc à ceux qui aimeraient se lancer mais sont encore hésitants.

 

Tags: , , ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Aller à la barre d’outils